de la vidéo-construction d’un web à mots

Le 20 octobre dernier, on me proposait à Beaubourg (collaboration Cinéma du réel / EHESS) de réfléchir à voix haute sur ce qui nous pousse à l’exploration de la vidéo-écriture. Je reprends ici la suite des films et vidéos dont j’ai proposé des extraits, uniquement comme on pose sur une carte routes et territoires, une géographie et rien d’autre.

intro



 Guy Debord, 1959, Sur le passage de quelques personnes à travers une brève unité de tem

archéologie, la ville comme film


Strands & Sheeler, 1920, Manhatta, 12’

 Flaherty, 1927, 24 Dollars Island

 Eric Rohmer, 1964, Les métamorphoses du paysage, 22’

 Julio Cortàzar, 1975 ?, Marcher dans une ville la nuitAutonautes cosmoroute, 30’’

 côté russe : Dziga Vertov, 1927, et Victor Kossakosky, Tishe, 2003

 et aujourd’hui l’arménien Artavazd Pelechian La nature ou Fin

outils & techniques


Alain Cavalier, 1982, la main, la caméra

 Zbignew Rybczynski, 1976, Can’t stop

 Feldup, 2020, table des vidéosYouTuber tombé dans la folie

 David Lynch, bulletin météo quotidien

 Casey Neistat, 8 mai 2015Afghanistan

frontières : art & performance


le mot cinépoème Man Ray, 1926

 Peter Whitehead, Wholly Communion, 1965, Ernst Jandl à 3’

 John Baldassari, 1971 Making art

 Henri Chopin, live, 2005

 Anne-James Chaton tunnelavec Thurston Moore

de quelques chaînes et expériences


Laura Vazquez, Un mot par jour : octobre 2017novembre 2017, dialogues avec Simon Alloneau : Il y a un hommeNeige

 Anh Mat, l’écriture est partieGwen Denieul, zones de flottementGracia Bejjani, Marine Riguet Hand poem, ou Lisières, ou Habitare Secum

 Milène Tournier, Artaud était là, et j’ai rêvé cette nuit j’étais un dinosaure

 journaux filmés : Michel Brosseau, 7 sept, NervalPatrick Muller, la chaîne ascenseur

ma propre archéologie vidéo


Perec, l’infra-ordinaire, février 2009

 pourquoi n’avons-nous pas le cerveau vert, décembre 2009

 about writing and publishing, avril 2017

 comment rendre nos chaînes YouTube encore plus secrètes

plus : enseigner YouTube ? un workshop à l’école d’arts Cergy (2018)

hommage à Mark Baumer


Mar Baumer, je connaissais sa chaîne avant même qu’il entreprenne ce voyage qui sera sa mort. Il reste pour moi, par l’improvisation en particulier, la mise en risque de soi, ce qui donne sens à ma démarche. Découvrez !


 Mark Baumer, la chaîneI called an agent, part 2I called an agent, Claudie Ballardgive me moneythe man whose face was an empty boxparking lot

 à voir impérativement : la compile par Steve Roeggenbuck des 100 billets de blog de sa traversée pieds nus des USA. Ou quelques extraits :

 talking to all gas station 
 guy at a bus stop 
 someone tryin to give me shoes 
 dont know the answer but dont give up 
 never get the focus 
 it’s not about you, it’s about the future of this planet 
 walking bare foot when the others capitalism 
 I sat in a motel room all day 
 I ate 21 bananas in a day 
 stop sabal trail protest in jackson 
 i saw a tiny insurance 
 dont let the advertisements control your mouth 
 day 100

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*